En conjuguant les urnes et les luttes populaires, un autre monde reste possible !

Le bilan  de  l’élection présidentielle

Emmanuel Macron, candidat de l‘oligarchie, candidat des riches, des patrons et des marchands de canons est réélu. Il réunit au 1er tour 9 783 058 voix, soit 20,7 % des inscrits(1 126 712 de plus qu’en 2017) et au 2nd tour 18 779 641 voix, soit 38,52 % des inscrits         (1 963 487 de moins qu’en 2017).

Marine Le Pen, candidate de l’extrême-droite, arrivée en deuxième position au 1er tour a misé à fond sur le rejet de Macron. Elle réunit au 1er tour 8 133 828 voix, soit 16,69 % des inscrits (455 437 voix de plus qu’en 2017) et au 2nd tour 13 297 760 voix soit 27,28 % des inscrits (2 659 285 voix de plus qu’en 2017).

Jean-Luc Mélenchon, candidat de l’Union Populaire, arrivé en 3ème position est exclu du 2nd tour pour un retard de 421 308 voix. Il réunit au 1er tour 7 712 520 voix, soit 15,82 % des inscrits (652 569 voix de plus qu’en 2017).

Enfin 13 614 929 personnes au 1er tour, 16 187 090 au 2nd tour ne se sont pas exprimées (abstention, blanc et nul).

Une situation politique nouvelle

Un pôle populaire est né :  les quartiers populaires, les populations d’Outre-mer et la jeunesse populaire, se sont déplacés massivement pour glisser dans l’urne un bulletin de vote Jean-Luc Mélenchon. Ce 1er tour de la présidentielle a clarifié la situation politique en France, avec trois grands blocs arrivés en tête : le bloc libéral d’Emmanuel Macron, qui a siphonné la droite traditionnelle,  celui d’’extrême-droite de Marine Le Pen, qui a largement battu l’attraction médiatique Éric Zemmour, et le bloc populaire désormais incarné par La France insoumise et les partis de gauche traditionnels. Ce bloc en quelques jours s’est accordé sur les circonscriptions et un programmé partagé largement inspiré de l’Avenir en Commun.

Avec la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale une majorité alternative est à portée de main à l’Assemblée Nationale !

Élections législatives les 12 et 19 juin

La Nouvelle Union Populaire a clairement fixé ses objectifs dans un programme partagé. Sont visés notamment : la hausse du SMIC à 1500 euros, le retour à la retraite à 60 ans pour toutes et tous, la garantie d’autonomie pour les jeunes, le blocage des prix sur les produits de première nécessité et l’éradication de la pauvreté, la mise en place d’une véritable planification écologique par l’application de la règle verte pour répondre à l’urgence climatique et environnementale, l’instauration d’une 6ème  République pour en finir avec le présidentialisme et introduire des droits nouveaux, notamment le Référendum d’Initiative Citoyenne et enfin la désobéissance aux traités européens pour mettre en œuvre le programme validé par le vote est même envisagée. Ce programme partagé ne pourra être pleinement mis en œuvre sans des luttes populaires, sans un véritable rapport de forces avec le Capital.

Par les urnes, par les luttes, ne lâchons rien.

Unissons-nous ! Votons NUPES

Quimper le 22/05/2022


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.