Fin de la grève dans les Ehpad de la Ville de Brest, les agents en partie entendus. ( LT.fr – 29/06/22 – 17h23 ) 

Le 25 mai, les agents des Ehpad de la Ville de Brest avaient bloqué le tramway durant l’une de leurs manifestations.
Le 25 mai, les agents des Ehpad de la Ville de Brest avaient bloqué le tramway durant l’une de leurs manifestations.

Les agents des Ehpad de la ville ont obtenu en partie gain de cause sur leurs revendications, leur temps de travail est augmenté, mais sans aller jusqu’à 1 607 heures par an.

Un mouvement de grève était en cours depuis le 18 mai 2022 chez les personnels des résidences de personnes âgées en gestion municipale : les Ehpad de Kerlevenez, Louise-Le Roux, Antoine-Salaün et la résidence autonomie de Poul-ar-Bachet, à l’appel d’une intersyndicale : FO, CGT, Unsa, Sud-Collectivités territoriales, CFDT de Brest métropole.

39 heures de plus par an

Lors du conseil municipal de mardi, Bernadette Abiven, vice-présidente de Brest métropole en charge des ressources humaines, avait souligné que « le dialogue est ouvert, les discussions sont en cours et il y a bon espoir qu’elles aboutissent rapidement ». Effectivement, un protocole d’accord a été signé ce mercredi 29 juin 2022. Il donne en partie gain de cause aux agents : ils n’auront pas à passer aux 1 607 heures annuelles.

Brest métropole et les organisations syndicales se sont accordées sur un protocole de sortie de grève. Les agents effectueront 1 586 heures annuelles, en dérogation aux 1 607 heures. Actuellement, ils sont à 1 547 heures par an.

Une astreinte le week-end

Dans un communiqué, la Ville précise : « Les agents bénéficieront de 45 minutes de valorisation par heure du dimanche ou de jour férié travaillé. La « déprécarisation » des contractuels va se poursuivre. Une astreinte pour le week-end va être mise en place, astreinte a minima pour tous, étendue sur la base du volontariat et applicable aux métiers strictement nécessaires au fonctionnement des résidences pour personnes âgées, le week-end ».

Par ailleurs, Bernadette Abiven a ajouté que « d’autres discussions doivent désormais se poursuivre, avec l’Agence régionale de santé et le Conseil départemental du Finistère, notamment sur la question du prix de journée ».

Source : Fin de la grève dans les Ehpad de la Ville de Brest, les agents en partie entendus – Brest – Le Télégramme (letelegramme.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.