Rentrée 2022 : une seule réponse aux attaques du gouvernement et des ultra-riches : se mobiliser, tous ensemble !

De la débâcle de la macronie aux législatives aux convergences parlementaires LREM/LR/RN.


A l’issue des élections Macron est toujours là mais il est affaibli. Il perd plus de 100 députés (350 en 2017, 245 en 2022). Quant à la France Insoumise elle s’impose comme la force alternative, elle passe de 17 à 75 députés et arrive à l’Assemblée nationale forte de son alliance avec les Verts, le PS et le PCF (la Nouvelle Union Populaire Ecologique et Sociale) porteuse d’un programme de
rupture avec la société d’exploitation et de misères.


La session parlementaire du mois de juillet a clairement montré qu’il existe une nouvelle alliance de l’extrême-droite à l’extrême-centre (RN, LR et LREM ) pour rejeter le blocage des prix des produits de première nécessité, l’augmentation des salaires, la préservation du pouvoir d’achat ainsi que la taxation des super-profits . La seule opposition parlementaire s’organise autour de la France Insoumise.

Macron, toujours son mépris de classe envers le monde du travail

Après avoir fait voter au Parlement une loi qui entérine la baisse du pouvoir d’achat Macron déclare la fin de l’abondance et de l’insouciance. Il ose une nouvelle fois alors que 10 millions de
personnes vivent sous le seuil de pauvreté, 6 millions de travailleurs sont sans emploi, 8 millions de personnes doivent se rendre a l’aide alimentaire, 13 millions peinent à se déplacer.

Le nouveau Macron, comme l’ancien c’est des attaques contre les salaires (des primes au bon vouloir des patrons, des petits chèques), contre la protection sociale (exonération de cotisations patronales- primes macron, contre-reformes de l’assurance-chômage et des retraites) contre les services publics.
Alors que le désastre écologique annoncé est cette fois sous nos yeux (forêt qui brûle, sécheresse généralisée) le manque de bombardiers d’eau et de personnels est manifeste et le gouvernement continue à s’attaquer aux effectifs de l’Office National des Forêts et de Météo-France. Un à un tous les services publics, la seule richesse de ceux qui n’ont rien, s’acheminent vers
l’effondrement : l’école, l’hôpital, la police judiciaire….


Un autre monde est possible et nécessaire !
Tous ensemble arrêtons le bras des casseurs


Seule la mobilisation générale du monde du travail, de la jeunesse populaire, des travailleurs privés d’emploi, des retraités peut bloquer les attaques de la macronie et des ultra-riches et imposer d’autres choix. Durant tout l’été grèves et manifestations se sont multipliées: transports, hôpitaux, maîtres-nageurs…


Maintenant c’est tous ensemble qu’il faut se mobiliser :
Le jeudi 22 septembre, avec les personnels de santé pour
défendre l’Hôpital Public,
le jeudi 29 septembre : journée interprofessionnelle d’actions pour
les salaires, les pensions, les minima sociaux, pour le retrait des
contre-réformes de l’assurance-chômage et des retraites.

Quimper le 12/09/2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.